Quels critères rechercher dans le bois de construction ?

En construction, le bois est une matière très privilégiée. En plus d’être solide, celui-ci apporte une touche d’esthétisme au logement. Pourtant, tous les types ne présentent pas les mêmes qualités. Il est donc d’une grande importance de bien choisir le bois de construction en tenant en compte certains critères de choix.

Le bois : une matière très avantageuse en construction

Avant toute chose, sachez qu’en construction, le bois constitue une véritable valeur sûre. Cette matière présente en effet de nombreux avantages. Le premier atout de cette matière en construction réside dans sa solidité. En effet, cette matière présente une bonne résistance et peut durer de nombreuses années. De plus, pour les types de bonne qualité, ils résistent parfaitement au feu, ce qui limite le risque à l’incendie.

Ensuite, opter pour le bois en construction promet un atout environnemental. C’est en effet une solution pour limiter les changements climatiques, à condition de remplacer l’arbre qui a été coupé. C’est donc un bon moyen pour réduire la formation de gaz à effet de serre.

Les différentes sortes de bois en construction

De multiples types de bois de construction s’offrent à vous. En premier lieu, il y a le bois d’ossature qui est celui à utiliser pour la conception de la structure d’une maison. Autrement dit, c’est la matière qui s’utilise pour fabriquer les poutres, les poteaux, l’ossature de toiture ou de planche, des solives, etc.

À part le bois d’ossature, il y a également le bois d’intérieurs qui sert pour les moulures et les boiseries. Cela consiste surtout le bois massif comme le pin, le chêne, l’érable ou bien le merisier. Le dernier type de bois de construction consiste à celui qui est utilisé pour la conception des meubles. En principe, il est d’une grande importance d’assurer que la matière utilisée pour ces derniers est certifiée FSC.

Lire aussi :   Quand choisir une ossature en bois ou en métal ?

Les critères à prendre en considération pour le choix du bois de construction

Afin d’avoir l’assurance de la qualité du bois, il est d’une grande importance de tenir en compte quelques critères. Pour commencer, le bois de construction doit être choisi en fonction de la classe d’emploi qui se varie selon sa résistance. En principe, vous pouvez rencontrer 5 classes en allant du numéro 1 à 5. La classe 5 s’agit du bois à haute résistance. Aussi, le bois de construction se choisit également en fonction de sa classe de résistance. Il est donc d’une nécessité d’assurer que cette matière répond à la norme NF EN 338. À savoir que les classes de résistance se présentent par une lettre qui est suivie d’un chiffre.

Outre cela, il est d’une grande importance de tenir en compte du taux d’humidité pour le choix du bois de construction. En principe, ceci est fixé entre 13 et 22%. Le choix du meilleur pourcentage se fait en fonction des régions ainsi que l’altitude. Si besoin, demandez conseil à un professionnel du domaine pour ne pas vous tromper dans votre choix. Sachez qu’il est d’une grande nécessité de toujours vérifier le taux d’humidité.

Aussi, lors du choix de votre bois de construction, il est d’une grande importance de prendre en considération son essence. Effectivement, des essences sont à privilégier pour une construction solide. Parmi les bois les plus utilisés, il y a :

  • L’Epicéa
  • Le Sapin
  • Le pin
  • Le Mélèze
  • Le Douglas
  • Etc.

Préférez les bois de type résineux pour économiser. Proposés à prix contenu sur le marché, ceux-ci sont particulièrement appréciés par la possibilité de renouvellement rapide. Aussi, ils sont également connus pour être à la fois résistants et flexibles. Pourtant, les bois résineux nécessitent un traitement de bois préventif.

Lire aussi :   La construction à ossature bois en détails

Outre cela, il existe des bois à haute résistance de feuillus qui peuvent supporter les intempéries. Parmi celles-ci, vous pouvez rencontrer le châtaignier, le chêne ainsi que le hêtre. À savoir que le châtaignier présente une résistance aux insectes. En ce qui concerne le chêne, celui-ci fait la différence par sa densité ainsi que sa robustesse.

C’est pourquoi il peut être utilisé pour la conception de menuiseries extérieures. Quant à hêtre, il s’agit d’un bois de construction entièrement stable. Aussi, il est facile à manipuler grâce à sa légèreté incomparable. À savoir que pour bénéficier d’une construction solide, certaines essences de bois sont à éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.