Les étapes pour rendre une maison passive

C’est une réelle nécessité de nos jours de rendre une maison passive. Avec une telle mesure, vous êtes en effet capable de limiter au mieux votre consommation d’énergie, en plus d’économiser. Afin de bien rendre une maison passive, il se trouve plusieurs étapes qu’il vous est nécessaire de suivre.

Renforcer l’isolation thermique

Le chauffage est une des principales causes de dépenses d’énergie qu’on peut avoir dans la maison. Pour tirer profit au mieux de votre dispositif de chauffage, il convient de faire une bonne isolation thermique de votre domicile. Cela requiert que vous penchiez votre attention sur les parties de la maison en contact avec l’extérieur. Par ordre d’importance, il y a la toiture, les façades, les portes et volets, et le sol.

Si vous souhaitez que votre maison soit bien isolée sur le plan thermique, vous devez assurer que ces zones soient traitées convenablement. Dans l’ensemble, il s’agit d’utiliser des isolants de qualité qui soient également bien adaptés aux besoins concernés. Les actions requises pour les isolants peuvent varier dépendamment de la partie de la maison qu’il est question de traiter. Par exemple, pour les combles perdus, vous devez utiliser de la laine soufflée. De l’autre côté, les isolants en plaques conviennent mieux pour les façades.

Utiliser un chauffage écologique

Pour construire une maison passive, il est nécessaire de faire usage de sources d’énergie qui soient écologiques. Pour le chauffage, l’usage du bois est certainement une des mesures les plus viables. Notamment, la production de celui-ci ne génère pas une quantité excessive de CO2, ni sa combustion. Par ailleurs, c’est un des recours les moins onéreux en termes de sources d’énergie de chauffage. Pour en profiter, vous devez simplement installer une cheminée ou un insert chez vous.

Une des autres options écologiques sur ce plan est l’usage de l’énergie géothermique. Au fur et à mesure qu’on va en profondeur dans la terre, on peut exploiter la chaleur de celle-ci pour le confort de la maison. Pour cela, vous devez faire transiter des tuyaux à la profondeur requise. Ensuite, la chaleur ainsi collectée peut servir pour chauffer votre maison. C’est aussi une manière éco-responsable d’obtenir de l’eau chaude.

Faire usage de fenêtres bioclimatiques

Les fenêtres bioclimatiques sont parmi les alternatives les plus simples à mettre en place. Pourtant, elles vont vous être bénéfiques sur ceux plans principaux. Le premier atout porte sur le fait de pouvoir mieux isoler votre maison, car de telles fenêtres empêchent que la chaleur ne s’échappe. Pour que cela puisse se faire, elles se composent de deux couches de vitres, entre lesquelles une lame d’air est emprisonnée.

Celle-ci crée une barrière que la chaleur ne peut pas traverser dès lors qu’elle est chauffée à un certain point. Ensuite, l’autre atout réside dans la capacité de telles fenêtres à amplifier la chaleur. Ainsi, elles vont contribuer à générer plus de chaleur au sein de votre domicile en magnifiant les rayons du soleil. Il faut cependant faire attention avec cela, car si les fenêtres produisent trop de chaleur, il devient difficile de rafraichir votre intérieur.

Recourir aux énergies renouvelables

L’étape ultime pour faire en sorte que votre maison puisse être passive est de gagner votre indépendance en énergie. Cela peut se faire en utilisant des dispositifs comme les panneaux solaires, ou bien les éoliennes. L’usage de panneaux photovoltaïques est la solution la plus accessible des deux, car il faut simplement se trouver quelque part d’ensoleillé.

L’utilisation d’éolienne nécessite de disposer de beaucoup de vents, et d’également avoir beaucoup d’espace. Si votre habitation présente les critères qui lui permettent de bénéficier de cela, vous pouvez vous tourner vers ces options. En revanche, ce n’est pas possible pour tout le monde, et le mieux est de vous tourner vers un expert pour demander son avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.