La construction à ossature bois en détails

L’ossature bois est une forme de construction de logement dont la structure est essentiellement composée de montants en bois. Ceci se fait avec de nombreux éléments en matériau bois spécialement choisis pour la présente utilisation. L’ossature bois est de plus en plus prisée par les particuliers comme les petites entreprises.

Qu’est-ce que la construction à ossature bois ?

L’ossature bois est définie comme une technique de construction très prometteuse. Elle allie charme, respect de l’environnement, solidité et présente de nombreux avantages.

Le principe

L’ossature bois est une construction essentiellement composée de matériaux en bois et d’isolants thermiques. De façon générale, les éléments en bois ont une dimension de 145mm sur 35mm. Pour ce qui est des isolants thermiques, l’épaisseur utilisée est essentiellement 14 cm. Ces isolants sont positionnés au sein de la structure en bois.

La construction à ossature bois en détails

L’une des caractéristiques de l’ossature bois est qu’un vide d’air est créé entre deux murs. Ceci permet essentiellement d’accroître l’isolation à l’intérieur de l’édifice.

La réglementation relative à l’ossature bois

Depuis maintenant plus d’une quinzaine d’années, tous les kits finaux d’ossature bois sont marqués CE. Cette réglementation est applicable lorsque ces derniers sont fabriqués de manière industrielle en série. Ainsi, pour un respect sans faille des normes européennes en vigueur, il est recommandé de faire appel à un fabricant produisant uniquement l’ossature bois.

Par ailleurs, le guide d’agrément technique européen stipule que les ossatures bois doivent prendre en considération sept points essentiels. Il s’agit de l’isolation thermique, du risque d’incendie, de l’isolation phonique, de la robustesse et la stabilité et de la durabilité. La sécurité pour l’utilisation prévue, l’hygiène et le respect de l’environnement sont aussi concernés.

Les techniques de l’ossature bois

Une construction à ossature bois peut prendre en compte plusieurs techniques. Les formes de construction varient selon de nombreux critères.

Les techniques un peu plus aisées

La première technique utilisée est la maison à ossature bois (MOB). Il s’agit ici d’une technique de construction en bois très utilisée en Europe et en France (plus de 80%). Elle est surtout appréciée pour sa rapidité et sa simplicité d’installation. Ensuite vient le poteau poutre qui consiste à monter une ossature en bois par le biais des poutres et de longs poteaux.

Ceci est une technique assez créative qui met en valeur la conception architecturale. Elle reste quand même longue et un peu onéreuse. Il existe aussi la technique de la maison en bois massif empilé qui rappelle l’esprit rustique du chalet de montagne. Les éléments sont ici empilés de façon horizontale.

Les techniques un peu plus poussées

En premier lieu se trouve la technique de la construction en madrier dont la particularité est qu’elle se réalise en bois plein. Les différents empiècements utilisés à ce niveau arrivent pour la plupart usinés sur le chantier.

Très utilisée en outre-rhin, la méthode des panneaux massifs s’applique en utilisant des pans entiers de murs en bois contenant déjà des portes et fenêtres. Il s’agit d’une méthode avec une technicité sans précédente et un prix relativement élevé.

Pourquoi opter pour la construction à ossature bois ?

Opter pour une ossature bois est en effet très bénéfique sur de nombreux plans.

Les avantages techniques

L’un des avantages de l’ossature bois est sa rapidité de montage et le temps de séchage réduit. En effet, la plupart des éléments sont préfabriqués en atelier et les techniques s’adaptent à tous les types de terrains. Cette forme de construction permet d’exprimer sa créativité, mais aussi de faire évoluer la conception au fur et à mesure des besoins.

En outre, le bois étant beaucoup plus léger que le béton par exemple, il permet d’alléger le volume structurel de la construction et de la fondation. Il s’agit aussi d’un matériau résistant qui lutte contre les intempéries et autres.

Les avantages écologiques

L’ossature bois permet d’avoir un chantier propre avec peu de déchets émis, lesquels sont aussi recyclables. Matériau principal de la construction, le bois est renouvelable, durable et respectueux de l’environnement. Il permet d’absorber le CO2 environnant et se trouve être un allié essentiel pour lutter contre les déperditions énergétiques.

Les étapes de la construction à ossature bois

La construction à ossature bois suit de nombreuses étapes pour garantir au logement la sécurité, le confort et l’isolation en vigueur.

Matérialisation de l’implantation de la maison

Il s’agit de la première grande étape du projet de construction à ossature. Un terrassement est réalisé pour modeler et préparer le terrain dans l’optique de faire couler les fondations. Ceci est suivi d’un vide sanitaire et de la réalisation de la dalle bien lisse. Les murs intégrant l’isolation intérieure et extérieure sont ensuite livrés et posés avec une grue sur la dalle. S’ensuit la pose de la charpente commandée et produite sur mesure.

L’intérieur et les finitions

Le clos couvert étant réalisé, il faudra maintenant poser les plaques sur les murs et les plafonds afin d’améliorer l’isolation des cloisons. La plomberie, la pose des bandes à joints, l’isolation du sol, le carrelage et les finitions de la façade s’effectuent aussi à tour de rôle. Les constructions à ossature bois finissent généralement par les travaux de raccordement au réseau.