Comment rendre sa maison passive ?

Les technologies de construction modernes offrent de nombreuses possibilités d’améliorer l’efficacité énergétique et la construction d’une maison passive est l’une d’entre elles. Les maisons passives se concentrent sur l’efficacité énergétique, en minimisant la dépense d’énergie consacrée au chauffage ainsi qu’à la climatisation. La construction passive est un « concept de construction » établi qui contribue à promouvoir les bâtiments économes en énergie.

Comment savoir que ma maison peut être passive ?

Pour pouvoir être classé comme maison passive, un bâtiment doit remplir divers critères. Tout d’abord, la consommation d’énergie nécessaire au chauffage des pièces ne peut excéder 15 kWh/an par mètre carré de superficie habitable nette. Dans les conditions climatiques où un refroidissement actif est nécessaire, la demande d’énergie pour le refroidissement des locaux doit être approximativement égale à la demande d’énergie pour le chauffage des locaux. Ensuite, la demande d’énergie primaire renouvelable ne doit pas dépasser 60 kWh par mètre carré de surface traitée et par an. Quant à l’étanchéité de l’air, un plafond de 0,6 renouvellement d’air en une heure sous une pression moyenne de 50 Pascal doit être respecté au sein d’une maison écologique passive. Enfin, le confort thermique doit être garanti dans toutes les pièces habitables, tant en hiver qu’en été. Cela doit être attribué avec un maximum de 10 % des heures annuelles au-dessus de 25 °C.

Quelles sont les étapes / les travaux possibles ?

Une fois que votre maison répond aux différents critères mentionnés ci-dessus, vous pouvez maintenant passer à la rénovation de votre maison pour en faire une maison écologique passive. Mais avant de se lancer, n’hésitez pas à bénéficier des aides financières pour la construction de votre maison passive à un prix économique. La première étape à franchir est une étude énergétique de votre maison. La réalisation de cette étude thermique a pour objectif d’identifier les points faibles de la maison et de suggérer les travaux à privilégier. Ensuite, vous devez renforcer l’isolation thermique. Cela vous évitera de laisser la chaleur s’échapper de la maison. Les principaux points d’isolation à considérer sont les combles, les murs et le plancher. N’oubliez pas également de changer vos fenêtres en optant pour un double vitrage afin de mieux isoler ces dernières. Un système de ventilation plus performant est également nécessaire pour rafraîchir l’air de votre logement et, en même temps, le réchauffer. Enfin, pour obtenir votre maison passive à un prix économique et produire votre propre électricité, vous devez passer à l’installation de panneaux solaires dans votre logement.

Lire aussi :   Les atouts du bois pour une maison passive

La conception d’une maison passive peut réduire considérablement les coûts de chauffage et de refroidissement des bâtiments. Leurs principaux avantages sont la durabilité, la haute qualité de l’air, le confort des occupants et les économies d’énergie potentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.